Frais de port offertsFrais de port offerts
Dès 90 € d’achat, en France
Fait mainProduits faits mainÉthique et équitableÉthique et équitableConservation du patrimoineConservation du patrimoineEmballage soignéEmballage soignéPaiement sécuriséPaiement sécuriséDans les MédiasDans les MédiasTémoignages ClientsTémoignages Clients

Zoubeir Seillimi : l’art de la terre cuite sigillée et enfumée

Zoubeir Sellimi a commencé à créer des objets en terre cuite dans son enfance : il créait ses propres jouets.

A l’adolescence, il choisit d’étudier au Centre des Arts du Feu à Nabeul et sort diplômé en 2003.

Il ouvre son atelier fin 2005 et est très vite tenté par la recherche autour de la terre cuite.

Il participe à différents salon nationaux et internationaux et obtient à plusieurs reprises des prix de la création au niveau régional (2006, 2010) mais également au niveau national. Il obtient le 1er prix de la création artisanale en 2009, 2010 et 2014.

Le mode de fabrication de cette poterie enfumée est propre à Zoubeir : il affectionne particulièrement la recherche de procédés et d’une visite à une autre, il a toujours des nouveautés à nous montrer, des essais qu’il a fait. Il confronte ses réflexions à celles du client.

La fabrication d’une poterie enfumée en terre cuite

Tout commence par la préparation de la terre dont Zoubeir ôte toute impureté. Ensuite vient le modelage. Il est réalisé à la main. Zoubeir utilise des formes qu’il a lui-même créées pour constituer le buste des différents modèles de poupées, des minotaures, des chevaux, des bols, des vases et de grands panneaux clligraphiés.

Chaque pièce est modelée par Zoubeir au gré de son inspiration, tout comme le décor réalisé sur ses poteries. Chaque pièce est donc unique et révèle un peu de l’âme de l’artisan.

Pour  les poteries que j’ai choisies pour Comptoir Azur, Zoubeir puise dans deux  savoir-faire ancestraux :

  • celui de la fabrication de la poterie sigillée et enfumée qu’utilisaient les Grecs et les Romains pour leurs poteries,
  • et la technique du Raku, pratiquée au Japon.

Une fois la pièce fabriquée elle est polie avec un ustensile de son invention, un petit peu comme le font les potières de Sejnane avec le coquillage.

La poterie est ensuite cuite à 980 degrés dans un four électrique. La pièce sort du four dans couleur rouge, celle de la de la terre cuite.

Zoubeir applique sur la pièce des oxydes et procède enfin à l’enfumage de la pièce. Cette étape a pour unique objectif d’obtenir des effets de surface. Il s’agit de mettre la pièce dans des copeaux et/ou sciures de bois. Elle donne à la poterie cette couleur sombre et ses reflets métalliques plus ou moins présents selon l’exposition des oxydes à la chaleur des flammes.

A la sortie on obtient de très belles pièces uniques.

Ma rencontre avec Zoubeir Sellimi : mais est-ce bien de la terre cuite?

J’ai découvert les créations de Zoubeir en 2012 dans une très jolie boutique de Sidi Bou Saïd (Tunisie). C’était des poupées de couleur noire. Elles étaient décorées de motifs berbères ou de calligraphie. Je me suis demandée en quelle matière elle étaient fabriquées : à la couleur, on aurait dit une sculpture en métal,  au toucher on aurait dit du bois. Les pièces étant creuses, elles émettaient un joli son de cloche quand on les tapotait.

En me renseignant, on m’explique que c’est de la terre cuite. C’était des poupées en terre cuite enfumée, comme je vous les propose désormais sur ma boutique en ligne et dans ma boutique parisienne. Un coup de foudre. Une fois achetée, je l’ai utilisée dans la boutique parisienne de Comptoir Azur fraîchement ouverte pour présenter ma sélection de colliers femme.

J’ai ensuite rencontré Zouheir en 2014 sur un Salon en Tunisie et nous avons échangé sur ses jolies créations.

La poupée en terre cuite enfumée dans ma boutique parisienne a fait sensation et plusieurs clients ont voulu me l’acheter, mais je ne voulais pas me défaire de ma pièce. J’’ai donc entendu l’appel de mes clients et me suis rendue dans l’atelier de Zoubeir proche de la ville de Sousse. J’ai découvert une caverne d’Ali Baba avec des pièces très diverses et toutes plus belles que les autres. La sélection fut difficile (comme souvent).

Ses créations

X